Au théâtre, l’histoire voudrait qu’il y ait d’un côté le spectacle en cours avec le spectaculaire dedans et plus que ça encore et de l’autre le public qui regarde avec de l’imaginaire dedans et tout et tout.

Et finalement, au final, au fond, à l’intérieur, si on microscope, si on fait un agrandissement, avec proportions gardées, une mise en page, une mise en regard, admettons, qu’est-ce que l’on voit, un tout, un grand tout, des joueurs, des créateurs, des spectateurs, des voyeurs, des amateurs, des méchants bientôt gentils, des fous en transition vers la sagesse, de la passivité, du courage, de l’effort, l’effort d’être auteur, spectateur, acteur, monteur, montreur, régisseur, rugisseurs de mots, des idiots, des mal élevés, des mal assis, des enfants, des voltigeurs, des animaux, des en en veux-tu un peu, beaucoup, à la folie, passionnément, des vous en voulez, des voilas, des abracadabras, des patatras, des roulements de tambours, des attentions, Mesdames et Monsieur, dans quelques instants, du présent, des levés de rideaux, du faux, du vrai, du faire semblant, du chut, du souffle, des battements de cœur, de la communion, de la lumière, de l’humain, en somme de la vie.

L’art est bel et bien vivant et ce fait par, avec, pour tous, la démocratie du spectacle. Les Ateliers Résonants, ateliers de spectateurs, se veulent un moyen de partager, lier, de faire, entrer en, résonances les spectateurs, observateurs uniques avec le tout spectaculaire à voir, à entendre, comme autant de propositions hétérogènes, singulières et politiques.

Commun des vécus, des expériences, des points de vue, des sensations, car une émotion n’est jamais aussi belle, forte, créatrice que quand elle est partagée.

Béranger Crain

Le clown est sur scène, face au public.
Buste en avant, fesses en arrière. Avec tout son corps, l’artiste articule : « vous en voulez ? »
De l’autre côté, une assemblée de spectateurs est entièrement exposée à cette question. Chacun d’eux déploie une énergie singulière. Elles s’additionnent, se soustraient et se multiplient. L’opération posée ce soir là est unique. Le résultat de cette rencontre spectaculaire et de toutes celles auxquelles j’ai participé sur scène ou dans la salle, n’est absolument jamais nul. Les réponses des spectateurs font toujours réagir les artistes et les questions posées par les artistes résonnent inévitablement parmi les spectateurs.
Ce projet porte le nom d’une expression charnière qui guide ma volonté de créer des liens forts entre l’art vivant et nos actes, nos actes de citoyens.
Espaces d’expressions, les Ateliers Résonnants offrent aux spectateurs un moyen d’entrer en résonance avec les propositions artistiques, de rester unis à l’issue de la représentation, de prolonger la polémique bienveillante et émancipatrice que provoque le théâtre. Ces Résonances manifestent de l’indispensable expérience politique et esthétique qu’est le spectacle vivant.
Parce que nous sommes des êtres raisonnants, parce que nos cœurs vibrent.

Il m’est nécessaire de croire que vous en voulez vraiment.

Olivia Lefebvre

Découvrez nos ateliers